Théâtre

RESERVATIONS :
Vendredi 13 novembre 2020 à 20h30
Dimanche 13 décembre 2020 à 15H

« Le souper »

de Jean-Claude Brisville

par la Compagnie qui ne se quitte

Le 7 juillet 1815, deux personnages historiques ont rendez-vous pour décider de l’avenir de la France. Paris est alors occupée, Napoléon sur une frégate après sa défaite à Waterloo et les jacobins dans les rues de Paris. Dans le salon d’un hôtel particulier de la rue Saint Florentin, le Vice et le Crime (ainsi nommés par Châteaubriant dans ses Mémoires d’outre-tombe), Talleyrand et Fouché que tout oppose vont s’entendre et trouver un accord pour diriger la France.

L’histoire n’est jamais qu’un événement mis en lumière par le récit d’un homme. Deux siècles plus tard, Jean-Claude Brisville a imaginé pour le théâtre cette machiavélique rencontre. Sur scène, deux comédiens consciencieux, respectueux des faits historiques et de l’écriture de l’auteur luttent désespérément contre la désinvolture, la nonchalance et les peaux de bananes abandonnées ici et là par un régisseur en fin de carrière.

L’Histoire l’emportera-t-elle sur la farce ? Si NON, toute ressemblance avec des faits actuels n’est que pure coïncidence.

Laisser un commentaire