Théâtre

RESERVATIONS :
Vendredi 9 décembre 2022 à 20h30

« Messieurs les coureurs »

de et par Pascal Labadie

Messieurs les coureurs.
C’est un petit gars des champs…
Quand il sera grand il sera chevalier de la table ronde… une table recouverte de toile cirée.
Son père n’a pu atteindre le Graal…lui se doit de le décrocher. Alors il s’en va en noble uniforme de coureur cycliste à la conquête de… de quoi au fait ?
De lui-même peut-être. Un grand voyage initiatique à vélo… périple parsemé d’embûches… une boucle mythologique… les demi-dieux y côtoient des majorettes… toute une société secrète à la vue de tous.
Le voyage du héros dans des contrées où les sirènes jouent de l’accordéon.

NOTE DE L’AUTEUR
Pour qu’elle prenne corps, la vie, il faut se la raconter…
 »Messieurs les coureurs… » est un spectacle autobiographique qui déroule le ruban de fascination d’un enfant devenu grand pour l’univers du sport cycliste ; l’illustration d’un bout d’existence… un fruit de la passion.
Auteur vélodidacte et détenteur d’un savoir essentiellement cyclopèdique, mon spectacle est entièrement écrit à la main et soufflé à la bouche.
Le verbe y a pour fonction essentielle d’ articuler le geste, le mouvement pour mission de faire glisser l’intime de la sensation vers le partageable de l’émotion…
Le style et l’accent qui transportent la parole portent la marque des  »langages de terre », non par inclination au pittoresque mais par souci de conservation de la chair des mots…ainsi les paroles s’envolent alors, peut-être, les cris restent…
La nostalgie point parfois sous le propos…c’est un artefact, une nostalgie d’avant-garde… patrimoniale et mutualisable.
Au Diable les mélancolies… »Messieurs les coureurs… »n’est pas un spectacle comique mais il fait beaucoup rire et à beau courir, coureur de quoi ? Laisser la question, telle est l’intention.
Bonnes intention dont, dit-on, l’Enfer est pavé ? alors je souhaite que les miennes aillent jointer deux petits bouts d’Enfer du Nord coincés dans un sentier entre Paris et Roubaix…
Et que longtemps encore, au babil des juillets, le maillot à pois et la caravane passent…
Pascal Labadie

Spectacle tout public (à partir de 12 ans)

Durée : 1h20